59 Rue Saint-Just

L’occupation au 59 Rue Saint-Just, où se sont réfugiées près de 200 personnes, se poursuit grâce à l’implication de plusieurs collectifs et associations AFP / Christophe SIMON >> A Marseille, le squat qui embarrasse le diocèse et le conseil...